continuité des apprentissages cours 3 niveu troisième.pdf


Nom original: continuité des apprentissages cours 3 niveu troisième.pdf

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft® Word 2016, et a été envoyé sur document-pdf.fr le 16/03/2020 à 23:25, depuis l'adresse IP 92.184.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 270 fois.
Taille du document: 76 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public

Aperçu du document


COURS 3 CORRECTION DES QUESTIONS ET EXERCICES DE VOCABULAIRE
Vous avez fait au cours 2 un certain nombre de questions dont je vous propose ici une correction,
comme en classe ne prenez la correction que pour compléter ou pour corriger des erreurs. Attention
il y a deux FB à recopier et à comprendre.
Correction
2 : Arnolphe fait le portrait d’une Agnés insolente, irrespectueuse, il dit « impudente » v 14 et
« vilaine » v22, ces termes sont péjoratifs.
FB Péjoratif (négatif) contraire de mélioratif (positif)
4 : Agnès ne comprend pas les reproches d’Arnolphe, elle ne comprend pas de quoi il parle ainsi à
plusieurs reprises elle pose des questions à la suite de ses questions, on voit cela aux vers 3, 5, 10,
12
5 : pour cette question je vous conseille de regarder les différents registres dans votre livre à partir
de la page 387
FB un registre littéraire est défini par l’effet produit par ce texte sur le lecteur, et est lié par les
procédés utilisés (comme les figures de style), en troisième on connaît le registre réaliste,
fantastique, merveilleux, épique, lyrique, tragique, comique.
Dans ces passages , Agnès utilise la litote c’est à dire qu’elle atténue l’idée pour en faire ressorti la
force. Ici elle dit les vérités « gentiment » alors que l’idée est très forte . Le registre est donc
tragique.
6. Agnès dit simplement que Horace l’aime et qu’elle l’aime et que cela lui faisait plaisir, qu’elle ne
faisait de mal à personne. Agnès montre ici sa naïveté et sa sincérité.
8. dans la dernière réplique les apparitions du pronom « je » et des verbes qui suivent sont :
« je me flatte »
« je ne juge »
« je suis »
« j’en ai »
« je suis »
« je ne veux »
« je puis » (= je peux)
Au regard du sens de la plupart de ces verbes, on peut voire, que contrairement à ce qu’Arnolphe
pense Agnès n’est pas une sotte, elle réfléchit, elle pense, elle raisonne.

A présent , vous devez faire deux exercices de vocabulaire.
Vocabulaire 4 et 5 p 132
*4 p 132 explication : recopier uniquement les verbes dont le sens montre que l’on est contre qqch,
contre une idée. N’hésitez pas à vous aider d’un dictionnaire.
*5 p 132 explication : vous devez ranger ces adverbes dans un tableau comme suit, en fonction de
leur sens, dont de leur intensité, pareillement aidez vous d’un dictionnaire. Bon courage !
Intensité faible
intensité moyenne
Intensité forte
Intensité très forte


continuité des apprentissages cours 3 niveu troisième.pdf - page 1/2
continuité des apprentissages cours 3 niveu troisième.pdf - page 2/2


Télécharger le fichier (PDF)

continuité des apprentissages cours 3 niveu troisième.pdf (PDF, 76 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP